Nos produits

Notre gamme de volailles

La volaillere des clos gamme

Nos Volailles et Lapins de Région

Nouveauté 2015 : la charcuterie de volaille

Le Canard de Rouen

 

Essayez le canard de Rouen et vous serez conquis !

 Un Canard d’exception qui va vous surprendre.

 - Canard de petite taille : 2.2 à 2.8 Kg effilé (2 à 5 personnes),

 - Une peau fine et peu grasse liée à la race et à l’âge du canard à l’abattage,

 - Une couleur soutenue des chairs liée à la méthode d’abattage (étouffement) et à la race « Canard de Rouen »,

 - Tendreté et finesse des chairs même au niveau des abattis : osez les rôtir et laissez-vous surprendre par leur qualité exceptionnelle,

 - Saveur légère, caractéristique du caneton de Rouen 

Un produit de terroir déclinable au grés des saisons et de vos envies !  Il sublimera toutes vos créations. 

 

etiquette-canard-1.jpg

Histoire du « Canard de Rouen »

« Le Canard de Rouen » est issu de la sélection du colvert dans les boucles de la Seine. Il a donné naissance à la célèbre recette du « Canard au Sang » à la Rouennaise.

Autrefois, les paysannes, traversaient la Seine sur de petites barques. Pour économiser de la place, elles transportaient les canards dans des mues (casiers en osier), certains succombaient étouffés durant la traversée. Invendables, les victimes du voyage représentaient un manque à gagner.

C’est alors que, vers 1900, Henri Denise, Chef de l’hôtel de la Poste, à Duclair, a l’idée d’acheter cette marchandise à moindre prix et d’inventer une recette adaptée aux circonstances appelé «le Canard au Sang».

La renommée de la recette parvient jusqu’à Rouen, où, consacrée sur les belles tables des restaurants, elle gagne ses titres de noblesse au registre de la grande cuisine gastronomique Française.

Le Poulet de Gournay

Goûtez la différence et savourez l’excellence !


- Un poulet de petite taille : 1,4 à 2,3 Kg effilé

- Une peau fine liée à la race : « Poulet de Gournay ».

- Peu de gras abdominal.

- Une chair blanche persillée due à la structure particulière de ses fibres musculaires courtes et fines).

- La tendreté et la finesse de sa chair.

- Une viande juteuse : on dit du « Poulet de  Gournay » qu’il « gonfle au four ». 

la-volaillere-des-clos.jpgHistoire de la Gournay

 

La légende raconte que, peu de temps avant la révolution française, une paysanne Brayonne avait recouvert ses poules blanches de suie noire afin que le seigneur local les confonde avec des corbeaux.
Elle évita ainsi de payer la rente féodale. Quelques jours plus tard, la neige se mit à tomber sur le pays de Bray et découvrit par petites taches, le plumage blanc dissimulé. La race de Gournay était née…


Différentes thèses s’affrontent à propos des réelles origines de cette race ancienne. Les origines de la Gournay pourrait ainsi remontées aux vikings qui auraient implanté, au cours de leurs différentes invasions, des volailles scandinaves au plumage tacheté qui, croisées avec les poules de souche locale, auraient données les ancêtres de l’actuelle Gournay.


La Gournay manqua de disparaître à deux reprises : avant la Première Guerre Mondiale et après la Seconde Guerre Mondiale. C’est pendant l’entre guerre, qu’elle acquit ses lettres de noblesse dans la gastronomie locale.

Et c’est au début des années 2000 que des associations Seino-Marines l´ont intégrée dans un programme de sauvegarde et de réhabilitation.

Une large gamme complémentaire

La Volaillère des Clos vous porpose une large gamme de négoce (poulet jaune, cailles, pigeons, filet et cuisse de dinde, oeufs, gibier...)

N'hésitez pas à nous consulter.

Les festives

Nos volailles pour les fêtes de fin d'année sont actuellement en élevage.

Pour les fêtes de fin d'année, nous vous proposerons, tout droit sortis de nos élevages : 

          - Chapons            -  Poulardes            - Dindes noires et bronzées            - Chapons de pintade            - Chapons de Gournay